PINTIAUX Jean-Claude "Coucou, revoilà les pré-requis ?" - Spirale 3 (1990)

Au départ, une coïncidence : début décembre 88, un stage du P.A.F. pour formateurs (P.E.N., I.D.E.N., C.P.A.I.D.E.N.) précédant de quelques jours deux demi-journées d’animation pédagogique avec des I.M.F. d’école maternelle et portant précisément sur des questions posées, au préalable, par ces collègues.
En effet, le stage académique sur l’apprentissage de la lecture portait en grande partie sur le rôle de la conscience phonique dans l’apprentissage et les I.M.F. de la circonscription de DOUAI-ENG avaient en novembre consigné par écrit les thèmes de réflexion suivants :
- refaire le point sur l’apprentissage de l’écrit à l’école maternelle : "rappel des grandes orientations depuis Foucambert et Charmeux" (sic) ; en particulier réexamen des définitions de l’acte de lire qui amenait une question plus pratique : "quelles aides peut-on apporter à l’enfant dans une stratégie d’appropriation de la lecture ?"
- réfléchir à la question de savoir si un apprentissage systématique de l’écriture (au sens d’acte graphique) était à entreprendre en Section de Grands avec une question qui présupposait plus ou moins la réponse : "doit-on accorder autant d’importance à la forme qu’au sens, car si on s’attache à la forme comment ne pas occulter le sens ?"
- discuter de la place à accorder aux activités de systématisation par rapport aux situations de lecture ; en particulier : "quelle importance accorder aux activités de repérage phonétique ?"

titre documents joints

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0