Accueil > Articles téléchargeables > FORLOT Gilles « Des pratiques aux stéréotypes sociolinguistiques d’étudiants (...)

FORLOT Gilles « Des pratiques aux stéréotypes sociolinguistiques d’étudiants professeurs. Résultats préliminaires d’une enquête et pistes de recherche » - Spirale 38 (2006)

Lire l’article

Résumé : Cet article s’intéresse à la question des pratiques langagières déclarées en langues vivantes étrangères au sein d’un groupe-échantillon de 174 candidats au concours de professeur des écoles inscrits en IUFM. L’hypothèse vérifiée ici est que bien qu’ils soient tenus de suivre un ou plusieurs cours de langue depuis le début de leurs études, le contact que ces étudiants entretiennent aux langues et cultures étrangères demeure non seulement très modéré, mais aussi construit autour de représentations simplifiées qui font que ces étudiants perçoivent les langues au travers d’images de complexité, de beauté, d’utilité ou d’affiliation ethnoculturelle. On peut concevoir ces représentations stéréotypiques comme des obstacles au développement et à la promotion d’un plurilinguisme dans le système éducatif français. Cette étude sociolinguistique, constituant la première étape d’une recherche en développement, vise aussi à découvrir en quoi le système scolaire et universitaire est en partie responsable de ce processus de création et de reproduction des stéréotypes.
 Mots-clés :  Stéréotypes sociolinguistiques - Représentations - Apprentissage et en-seignement des langues étrangères - Professeurs des écoles - Plurilinguisme à l’école.

Abstract :  This article deals with the issue of foreign language practice, as identified in questionnaire declarations, among a sample of 174 students in education in their fourth year of university. The hypothesis confirmed here is that despite compulsory foreign language courses in most university programmes and in their two teacher-training years, their contact with with foreign languages and cultures is not only limited, but also constructed on the basis of simplified representations of language learning in which they perceive these languages in terms of complexity, beauty, usefulness and ethnocultural affiliations. In turn, these stereotypical representations are felt to hinder the very propensity that future primary school teachers may one day promote and develop a multilingual approach in the French education system. This sociolinguistic study, which is the first step of a more compete research, also aims at unveiling to what extent the education system is partially responsible for this stereotype creation and reproduction process.
Keywords : Sociolinguistic stereotypes - Representations - Language learning and teaching - Primary school teachers - multilingualism at school.

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 2006 N° 38 (123-140)

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0