Accueil > Articles téléchargeables > DESRUMEAUX-ZAGRODNICKI Pascale « Norme d’internalité et travail social » - (...)

DESRUMEAUX-ZAGRODNICKI Pascale « Norme d’internalité et travail social » - Spirale 22 (1998)

mardi 1er octobre 2002, par administrateur

Lire l’article

Résumé : La norme d’internalité concerne la tendance des personnes à privilégier les explications internes (liées à la personne) des comportements et des renforcements par rapport aux explications externes (liées à l’environnement). La norme repose sur la valorisation sociale des facteurs personnels par opposition aux facteurs externes et oriente les pronostics des assistantes sociales qui surestiment les possibilités des internes par opposition aux externes de se sortir de situations difficiles (Beauvois et Le Poultier 1986). Une première recherche a porté sur les pronostics que les éducateurs établissent sur les chances de s’en sortir d’enfants en difficulté et indique que les éducateurs ont largement tendance à donner un meilleur pronostic pour l’enfant le plus interne. La seconde recherche teste l’hypothèse que l’intervention de cette norme dépend davantage d’un contexte évaluatif que d’une tendance personnelle des professionnels. La valeur « utilité sociale » sous-tendue par la norme influencerait les pratiques, mais l’adhésion personnelle des professionnels à cette norme ne serait pas prouvée. Deux études, l’une transversale, l’autre longitudinale de trois ans mesurent les effets des formations en travail social (éducateurs spécialisés, assistantes sociales) sur la tendance personnelle interne ou externe des futurs travailleurs sociaux. Les résultats indiquent que les sortants de formation sont moins internes que les entrants en formation.
Mots-clés : Travail social - Explications causales - Norme d’internalité - Contexte d’évaluation.

Abstract : The norm of internality relies on people’s trend to prefer internal explanations as opposed to external explanations of behaviors and reinforcements. The norm is grounded on social valorization of personal factors and influence forecasts of social workers who overestimate the possibility of internals to surmount hard situations (Beauvois et Le Poultier 1986). A first research is concerned with educator’s forecasts about children’s possibilities to resolve theirs difficulties. Results shows that educators give a better forecast for internal children. The second research test the hypothesis that the influence of internality norm depends more of an evaluative context than of personnal trend of the professional. Two studies, the first one, transversal and the second one, longitudinal of three years test effects of formation in social work on internality and externality in personal and general way. Results show that upper-year students are less internal than first year students.
Key-words : Social work - Causal explanations - Internality norm - Context of evaluation.

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 1998 N° 22 (35-48)

DESRUMEAUX-ZAGRODNICKI Pascale « Norme d’internalité et travail social » - Spirale 22 (1998)

Lire l’article

Résumé : La norme d’internalité concerne la tendance des personnes à privilégier les explications internes (liées à la personne) des comportements et des renforcements par rapport aux explications externes (liées à l’environnement). La norme repose sur la valorisation sociale des facteurs personnels par opposition aux facteurs externes et oriente les pronostics des assistantes sociales qui surestiment les possibilités des internes par opposition aux externes de se sortir de situations difficiles (Beauvois et Le Poultier 1986). Une première recherche a porté sur les pronostics que les éducateurs établissent sur les chances de s’en sortir d’enfants en difficulté et indique que les éducateurs ont largement tendance à donner un meilleur pronostic pour l’enfant le plus interne. La seconde recherche teste l’hypothèse que l’intervention de cette norme dépend davantage d’un contexte évaluatif que d’une tendance personnelle des professionnels. La valeur « utilité sociale » sous-tendue par la norme influencerait les pratiques, mais l’adhésion personnelle des professionnels à cette norme ne serait pas prouvée. Deux études, l’une transversale, l’autre longitudinale de trois ans mesurent les effets des formations en travail social (éducateurs spécialisés, assistantes sociales) sur la tendance personnelle interne ou externe des futurs travailleurs sociaux. Les résultats indiquent que les sortants de formation sont moins internes que les entrants en formation.
Mots-clés : Travail social - Explications causales - Norme d’internalité - Contexte d’évaluation.

Abstract : The norm of internality relies on people’s trend to prefer internal explanations as opposed to external explanations of behaviors and reinforcements. The norm is grounded on social valorization of personal factors and influence forecasts of social workers who overestimate the possibility of internals to surmount hard situations (Beauvois et Le Poultier 1986). A first research is concerned with educator’s forecasts about children’s possibilities to resolve theirs difficulties. Results shows that educators give a better forecast for internal children. The second research test the hypothesis that the influence of internality norm depends more of an evaluative context than of personnal trend of the professional. Two studies, the first one, transversal and the second one, longitudinal of three years test effects of formation in social work on internality and externality in personal and general way. Results show that upper-year students are less internal than first year students.
Key-words : Social work - Causal explanations - Internality norm - Context of evaluation.

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 1998 N° 22 (35-48)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0