Accueil > Articles téléchargeables > JOVENET Anne Marie « La différence à l’école : de la théorie à la pratique ou de (...)

JOVENET Anne Marie « La différence à l’école : de la théorie à la pratique ou de la pratique à la théorie ? » - Spirale 27 (2001)

Lire l’article

Résumé : L’article pose la question du lien entre la théorie et la pratique à propos de la différence à l’école. Deux psychologues occupent des positions éminentes dans ce débat. Binet s’intéressait à la prise en compte des différences individuelles dans le contexte scolaire. Vygotski apparaît révolutionnaire par sa théorie de la compensation qui montre les aspects positifs de la différence : le handicap manifeste la plasticité de l’être humain, les fonctions psychiques supérieures se réorganisent dans l’environnement social. Tous deux se posent des questions théoriques, parce qu’ils ont été confrontés à des réalités de terrain. Or, les changements qui devraient émaner de leurs travaux n’ont pas eu lieu. On constate plus fréquemment que la théorie Piagétienne semble faire autorité dans les milieux spécialisés. D’où vient le paradoxe qui consiste à éclairer les cas particuliers à l’aide d’une théorie générale, et à méconnaître la psychologie individuelle... est-ce la recherche de commodité, ou la peur d’affronter la différence ?
Mots-clés : liens entre théorie et pratique, théorie de la compensation, analyse qualitative des différences, mesure et éducation de l’intelligence, théorie Piagétienne, handicap moteur, myopathie.

Abstract : The present article investigates the link between theory and practice about individual ifferences at school. Two psychologists hold eminent positions on this issue. Binet was interested in recognising individual differences in the school context. Vygotski seems revolutionary, as his theory of compensation shows positive aspects of individual differences : the plasticity of a human being appears by the handicap, and superior psychic functions can be reorganized in the social environment they occur in. Both Binet and Vygotski developed theoretical questions because of their confrontation with the reality. Nevertheless, the changes that were expected to evolve from their theories did not take place. It is observed that the theories of a third theoretician, Piaget, often have had more authority in the field of special education than Binet’s and Vygotski’s theories have had. How can we understand this paradox : illuminating particular cases with the aid of a general theory while simultaneously neglecting the Psychology of individual differences ? Is the use of a general theory a matter of convenience, or a fear of confrontation with individual differences ?
Key-words : links between theory and practice, theory of compensation, qualitative analysis of individual differences, measurement and education of intelligence, theory of Piaget, motor handicap, muscular dystrophy.

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0