Accueil > Articles téléchargeables > COUTEL Charles « L’éducation aux droits de l’homme dans les écoles maternelles (...)

COUTEL Charles « L’éducation aux droits de l’homme dans les écoles maternelles » - Spirale 7 (1992)

Lire l’article

Depuis plusieurs années, dans le cadre de la formation des maîtres et en collaboration avec l’AGIIEM (Association générale des institutrices et instituteurs de maternelle), nous réfléchissons à la délicate question de l’éducation aux droits de l’homme dès la petite enfance. Ce domaine est traversé d’idées toutes faites et si l’on accepte aisément la nécessité de socialiser l’enfant de maternelle en l’informant sur les accidents domestiques, voire le Code de la route, il est plus malaisé de faire accepter que la citoyenneté et la prévention des racismes devrait être l’objet d’un pareil souci dès le début de la scolarité.
Ces réticences viennent sans doute des risques d’abstraction et difficultés pratiques d’une pareille sensibilisation, voire de l’impossibilité d’en mesurer les effets : il est vrai que dans ces domaines l’évaluation et la simplification sont bien ardues.
Comment, en effet, évaluer une prise de conscience des droits de l’homme ?
Comment évaluer l’absence ou la présence d’une attitude raciste chez l’enfant ?
Comment parler des droits de l’homme à de tout jeunes enfants ne sachant pas encore lire ?
Ces questions sont très variées dès lors qu’il s’agit d’enfants en maternelle, mais elles se posent pour tous les enfants. Cependant, si l’on accepte l’idée que les apprentissages de la lecture et de l’écriture, par exemple, sont l’objet d’une progression lente et prudente, pourquoi refuser cette même progressivité pour l’apprentissage actif de la citoyenneté, ce premier des droits de l’homme. Les instructions officielles de l’étude élémentaire ne notent-elles pas : « On naît citoyen, on devient citoyen éclairé. »

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0