Accueil > Articles téléchargeables > JOVENET Anne Marie « La relation en question dans l’éducation à la santé » - (...)

JOVENET Anne Marie « La relation en question dans l’éducation à la santé » - Spirale 25 (2000)

janvier 2000, par administrateur

Lire l’article

 Résumé :  L’objectif de l’article est de poser le problème de la relation dans l’éducation à la santé du point de vue de l’éducateur. En effet, si les théories du soutien social attirent l’attention sur la différence entre soutien reçu et soutien perçu par le sujet « recevant », il semble tout aussi utile de s’interroger sur le sujet « aidant » pour évaluer les conditions et les conséquences de ce soutien. Quelques jalons sont posés en évoquant l’acceptation de la défaillance dans le dialogue socratique, l’interaction adulte/bébé ou enfant en psychologie du développement ou encore la relation pédagogique d’un point de vue psychanalytique. Dans le domaine de la maladie ou du handicap, les travaux cités montrent que soignants, pédagogues ou éducateurs ne sont pas neutres. L’aide qu’ils peuvent apporter est marquée par leur propre engagement dans la situation tant que celui-ci n’est pas repéré comme tel. C’est à cette prise de conscience que vise la réflexion menée dans cet article.
 Mots clefs :  éducation à la santé - interaction adulte/enfant - interaction soignant/soigné - relation éducative - soutien social.

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 2000 N° 25 (145-152)

JOVENET Anne Marie « La relation en question dans l’éducation à la santé » - Spirale 25 (2000)

Lire l’article

 Résumé :  L’objectif de l’article est de poser le problème de la relation dans l’éducation à la santé du point de vue de l’éducateur. En effet, si les théories du soutien social attirent l’attention sur la différence entre soutien reçu et soutien perçu par le sujet « recevant », il semble tout aussi utile de s’interroger sur le sujet « aidant » pour évaluer les conditions et les conséquences de ce soutien. Quelques jalons sont posés en évoquant l’acceptation de la défaillance dans le dialogue socratique, l’interaction adulte/bébé ou enfant en psychologie du développement ou encore la relation pédagogique d’un point de vue psychanalytique. Dans le domaine de la maladie ou du handicap, les travaux cités montrent que soignants, pédagogues ou éducateurs ne sont pas neutres. L’aide qu’ils peuvent apporter est marquée par leur propre engagement dans la situation tant que celui-ci n’est pas repéré comme tel. C’est à cette prise de conscience que vise la réflexion menée dans cet article.
 Mots clefs :  éducation à la santé - interaction adulte/enfant - interaction soignant/soigné - relation éducative - soutien social.

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 2000 N° 25 (145-152)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0