Accueil > Numéros parus : sommaires et résumés (* = numéro épuisé) > Place et rôle des femmes au sein du mouvement de l’Éducation nouvelle en (...) > Samuel BOISSON « "Mlle Renée, bonne à tout faire de l’enseignement" Une (...)

Samuel BOISSON

« "Mlle Renée, bonne à tout faire de l’enseignement"

Une trajectoire féminine en Éducation nouvelle (années 1920-1960) »

(Spirale 68 - 2021)

Résumé : Un cahier à spirale entièrement couvert de notes et retrouvé au coeur des archives d’un médecin français, directeur d’une institution médico-pédagogique dans les années 1930, donne l’occasion de retracer le parcours de son autrice, une institutrice bruxelloise : Renée Vanden Bossche. Celle-ci y a en effet consigné ses souvenirs professionnels, parfois personnels, au fil d’une carrière entamée après la Première Guerre mondiale et achevée dans les années 1960. Decrolyenne du second cercle, totalement méconnue, elle n’a eu de cesse de tenter de diffuser des méthodes pédagogiques considérées comme modernes dans différents lieux qu’elle a fréquentés, depuis certaines parmi les plus an-ciennes écoles nouvelles françaises comme le Domaine de l’Étoile ou le Cours Moulin, en passant par le collège médical d’Annel, mais aussi, en Belgique, des internats de garçons placés par la justice ou la rééducation d’enfants déficients en pratique privée. Son récit d’expériences interroge ainsi à la fois les formes même du militantisme en faveur de l’Éducation nouvelle, par exemple ses liens avec les pratiques des milieux culturels d’avant-garde, et l’engagement de femmes qui, comme elle, ont sacrifié leur vie privée à leur travail auprès des enfants, non sans quelques tiraillements, ce dont témoigne parfois son cahier.
Mots-clefs : Éducation nouvelle, femmes, médico-pédagogique, pratiques d’écriture.

« Melle Renée, bonne à tout faire de l’enseignement »
A woman trajectory in new education

Abstract : A spiral notebook, entirely written and found in the archives of a French doctor and director of a medical and educational institution during the 1930s, provides an opportunity to retrace the educational career of its author, a Brussels teacher : Renée Van den Bossche. She has recorded in it her professional and sometimes personal memories of a career that began after the First World War and ended in the 1960s. Decrolyan of the second circle, totally unknown, she never stopped trying to spread pedagogical methods considered as modern in the different places she frequented, from some of the oldest French new schools such as the Domaine de l’Étoile or the Cours Moulin, to the medical college of Annel, but also in Belgium, boarding schools for boys placed by the justice system or the reeducation of deficient children in private practice. Her account of experiences thus questions both the very forms of militancy in favour of the new education, for example its links with avant-garde cultural practices, and the commitment of women who, like her, sacrificed their private life to their work with children, not without some tensions, which her note-book sometimes bears witness to.
Keywords : new Education, women, medical education, writing practices.

Spirale - Revue de Recherches en Éducation – 2021 N° 68 (-)

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0