Accueil > Articles téléchargeables > MAITTE Bernard « Mettons la science en culture » - Spirale 26 (...)

MAITTE Bernard « Mettons la science en culture » - Spirale 26 (2000)

octobre 2000, par administrateur

Lire l’article

Résumé : Les applications des sciences pénètrent notre vie quotidienne, induisent des mutations de la société, interrogent l’éthique, et pourtant un divorce - récent - existe entre les sciences et la culture L’enseignement scientifique - qui se réduit à la didactique des normes actuelles - ne participe guère à la structuration d’une culture, même élémentaire. Ni l’information scientifique, souvent ponctuelle, ni la vulgarisation, décalée et génératrice d’images fausses, ne peuvent donner accès à la richesse de la pensée scientifique. Mettre la science en culture, c’est redonner de l’épaisseur à la science, à son enseignement, c’est placer l’esprit en alerte de découvrir le monde, c’est confronter les sciences avec les autres activités humaines, c’est renouer les fils de la science avec son histoire et sa critique, c’est espérer étendre la démocratie aux choix technologiques, afin de replacer l’homme au centre de préoccupation.
Mots-clefs : vulgarisation, enseignement, démocratie, choix technologiques

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 2000 N° 26 (23-33)

MAITTE Bernard « Mettons la science en culture » - Spirale 26 (2000)

Lire l’article

Résumé : Les applications des sciences pénètrent notre vie quotidienne, induisent des mutations de la société, interrogent l’éthique, et pourtant un divorce - récent - existe entre les sciences et la culture L’enseignement scientifique - qui se réduit à la didactique des normes actuelles - ne participe guère à la structuration d’une culture, même élémentaire. Ni l’information scientifique, souvent ponctuelle, ni la vulgarisation, décalée et génératrice d’images fausses, ne peuvent donner accès à la richesse de la pensée scientifique. Mettre la science en culture, c’est redonner de l’épaisseur à la science, à son enseignement, c’est placer l’esprit en alerte de découvrir le monde, c’est confronter les sciences avec les autres activités humaines, c’est renouer les fils de la science avec son histoire et sa critique, c’est espérer étendre la démocratie aux choix technologiques, afin de replacer l’homme au centre de préoccupation.
Mots-clefs : vulgarisation, enseignement, démocratie, choix technologiques

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 2000 N° 26 (23-33)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0