CADET Lucile, REMY-THOMAS Florence et TELLIER Marion « Vers une didactique du français transversale et ouverte sur le fonctionnement des langues en classe d’initiation (CLIN) » - Spirale 38 (2006)

Lire l’article

Résumé : La classe d’initiation (CLIN) a besoin de se doter d’une didactique du français spécifique en faveur des élèves dont les appartenances langagières sont multiples (Véronique 2005). Cet article se propose de redéfinir la nature de l’enseignement à dispenser dans cette classe qui vise à développer chez les élèves l’autonomie langagière suffisante à leur intégration en classe ordinaire. C’est en réinterrogeant les différentes didactiques constituées du français (FLM/FLS/FLE) que seront esquissées des propositions ouvertes sur une didactique transversale qui tienne compte des objectifs des programmes du premier degré. C’est à partir de l’expérience canadienne du « français intensif » menée par C. Germain et J. Netten (2004) que nous définirons une démarche de projet originale intitulée démarche d’observation réfléchie des langues et dont l’objectif serait de préparer à la pratique de l’observation réfléchie de la langue française (ORLF) telle qu’elle est préconisée par les pro-grammes officiels de l’éducation nationale française. Cet article tente donc de montrer en quoi la didactique du français doit aussi, dans cette classe spécifique, préfigurer les apprentissages ultérieurs en s’appuyant sur une ouverture aux langues.
Mots-clés : Didactique du français, français langue seconde, CLIN, observation réfléchie des langues, démarche de projet.

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 2006 N° 38 (37-52)

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0