BARRÈRE Anne "Les forçats de l’école. Réflexion sur la valeur du travail au lycée" - Spirale 22 (1998)

Résumé : L’institution scolaire aujourd’hui se légitime massivement par l’affirmation qu’en travaillant, on peut réussir à l’école. Cette foi méritocratique dans le travail, sur les « décombres » du discours du don, est partagée par les élèves, mais elle rentre en contradiction avec l’expérience quotidienne du verdict scolaire, particulièrement lorsqu’ils travaillent sans réussir. Ces forçats de l’école vivent alors dans l’absence de maîtrise d’un travail dont ils ne comprennent pas qu’il ne soit pas efficace. Cette situation oblige à analyser précisément les malentendus entre une institution qui ne cesse d’en appeler au travail sans être capable toujours d’en définir des normes stables et des élèves qui ont bien souvent du mal à déchiffrer les demandes et à comprendre l’évaluation que l’on fait d’eux.
Mots-clés : École - Enseignement - Évaluation - Institution - Jugement - Norme - Travail.

Abstract : Today, the establishments and the students justify their viewpoints trough a discourse about « meritocratic justice » and « success through work ». But for many students, there is a contrast between this discourse and their results, specially when they work hard and aren’t successful. These « convicts » of school, given the lack of stable norms and their own difficulties to appropriate the criteria of academic verdict, have difficulties to assess their own work and to understand why it is so improductive. Our purpose is to analyse these misunderstandings and the consequences of this situation on today students experience of academic work.
Key-words : Secondary school - Education - School grade - Norms - Work.

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 1998 N° 22 (105-113)

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0