SORDES-ADER Florence, ESPARBES-PISTRE Sylvie et TAP Pierre "Adaptation et stratégies de coping à l’adolescence. Étude différentielle selon l’âge et le sexe" - Spirale 20 (1977)

Lire l’article

Résumé : L’article proposé a pour but de présenter des résultats concernant les stratégies de coping à l’adolescence. Le coping est l’ensemble des modes, des comportements et des stratégies que le sujet développe pour faire face à la situation à laquelle il se trouve confronté. Il est stabilisateur, permettant ainsi au sujet de maintenir une adaptation psychosociale pendant les périodes de stress. Nous avons fait passer l’échelle de coping, construite par notre équipe (ETC : échelle toulousaine de coping) à 566 adolescents, âgées de 13 à 20 ans (285 filles, 281 garçons). Cette échelle est constituée de trois champs, de quatre stratégies et de douze dimensions. Notre objectif était de savoir quelles stratégies de coping utilisaient les adolescents face à des situations stressantes. La prise en considération des différentes stratégies de coping amène à analyser la complexité des processus psychologiques et de leurs interactions. Elle nous oblige à étudier les liens entre les comportements, les compétences cognitives et les processus affectifs. Des différences sensibles apparaissent entre les garçons et les filles. Les premiers développent plus fréquemment les stratégies de contrôle et de refus, tandis que les filles utilisent de préférence le soutien social et le retrait (en particulier le repli dans l’imaginaire et l’envahissement émotionnel).

Abstract : The aim of this article is to show us coping strategies at youth. Coping is a set of modes, behaviours and strategies that the young develop for adapting himself. Coping is stabilizing, allowing to maintain psychosocial adaptation during stress period. 566 teenagers were confronted to the scale coping. This scale is composed of three fields, four strategies, and twelve dimensions. The goal is to know which coping strategies are used by teenagers when they are confronted to stress situation. It brings us to study psychologic processus and interactions. Differences appear between boys and girls. Boys develop more frequently control and denial strategies whereas girls use social support and shrinking back.

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 1997 N°20 (131-154)

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0