Accueil > Articles téléchargeables > ERNST Sophie « Pour une éducation laïque à la laïcité » - Spirale 39 (...)

ERNST Sophie « Pour une éducation laïque à la laïcité » - Spirale 39 (2007)

janvier 2007, par administrateur

Lire l’article

Résumé : Dans le contexte d’une « laïcité d’indifférence », il y avait eu rupture de transmission de l’éducation à la laïcité. Et à travers la loi sur les signes religieux et les dé-bats qui l’ont amenée, c’est une conception bien pauvre et superficielle qui s’est imposée, anticléricalisme sur fond de peur, très en deçà d’un idéal laïque d’émancipation. Si l’on veut refonder la laïcité dans la logique d’un approfondissement de l’exigence démocratique, il faut situer le sens de l’idéal laïque dans la limitation du pouvoir et de l’autorité, dans la construction de l’autonomie par le contrôle raisonné de toute forme d’emprise idéologique. Néanmoins, le dispositif laïque, en tant que procédure, a été fragilisé par le flottement de la distinction du public et du privé, du fait de la consistance prise au long du siècle par l’individu, décidé à exprimer toutes ses particularités et peu exercé à manier les changements de posture. Un enjeu important de la laïcité scolaire aujourd’hui est de construire la compétence au débat rationnel et démocratique, dans une exigence de pluralisme et de contrôle des légitimités, qui ne serait pas simple cacophonie des opinions.
Mots-clés : Autonomie - Anticléricalisme - Démocratie - République - Compétences - Dispositif laïque - Public/privé - Débat rationnel - Pluralisme - Légitimité.

Abstract : The context of « secularity of indifference » had interrupted the tra-dition of teaching secularism. The law about religious symbols and the debates which pro-duced it imposed a very poor and superficial concept of secularity based on anticlericalism and fear, far from the secularist ideal of emancipation. To legitimate secularity as the consequence of a demand of democracy, it is necessary to see the secularist ideal as a restriction of power and authorities by the means of a rational control of any form of ideological influence. Nevertheless, the secularist process has been weakened by the floating distinction between public and private spheres and by the emergence of individuals determined to express all their particularities and lacking experience in changing stances. An important stake of today’s school secularity is to make people able to debate rationally and democratically while re-specting pluralism and controlling legitimacies in order to avoid a simple cacophony of opin-ions.
Keywords : Autonomy - Anticlericalism - Democracy - Republic - Capacities - Secular model - Public vs private - Rational debate - Pluralism, legitimacy.

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 2007 N° 39 (53-66)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0