Accueil > Articles téléchargeables > JOLY Bernard « Profession médicale et savoir alchimique : luttes et enjeux du (...)

JOLY Bernard « Profession médicale et savoir alchimique : luttes et enjeux du Moyen-âge au XVIIe siècle » - Spirale 13 (1994)

dimanche 15 décembre 1996, par administrateur

Lire l’article

Résumé : L’étude comparative de la médecine et de l’alchimie au moyen âge fait apparaître les processus qui, dans la rencontre d’un savoir théorique et d’un art, transforme un métier en profession. Mais la monopoloisation par l’Université du savoir médical assure alors sa professionnalisation en la réduisant à sa seule dimension théorique. Le savoir alchimique au contraire, du fait de sa marginalisation institutionnelle, a conservé le lien entre théorie et pratique, ce qui le conduisit, au XVIIe siècle, à s’opposer aux pouvoirs de la médecine traditionnelle, et cela d’autant plus que derrière la figure de l’alchimiste émergeait peu à peu le profil du professeur de chimie. Surgit alors une autre conception de la profession médicale, qui privilégie l’utilité sociale à la reconnaissance universitaire. Pendant quelque temps, les médecins-alchimistes apparurent comme les véritables professionnels de la médecine.
Mots-clefs : alchimie, médecine, chimie, université, Moyen-âge, XVIIe sc.

Abstract : The comparative study of medicine and alchemy in the middle age shows how the conjunction of a theoretical knowledge and an art made a profession a craft. But the monoploization by universities of the medical knowledge limited it to its theortical dimension. On the contrary, the alchemical knowledge, as a result of its institutional marginalization, has not severed the link between theory and practice. So, during the XVIIth century, it opposed the powers of traditional medicine, meanwhile the teacher of chemistry appeared just beneath the figure of the alchemist. Then another idea of medical profession emerged, which gave greater importance to social usefulness more than to university recognition. For a while, alchemist-physicians appeared as being real professionnals of medicine.
Keywords : alchemy, medicine, chemistry, university, middle age, XVIIth century.

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 1994 N°13 (17-42)

JOLY Bernard « Profession médicale et savoir alchimique : luttes et enjeux du Moyen-âge au XVIIe siècle » - Spirale 13 (1994)

Lire l’article

Résumé : L’étude comparative de la médecine et de l’alchimie au moyen âge fait apparaître les processus qui, dans la rencontre d’un savoir théorique et d’un art, transforme un métier en profession. Mais la monopoloisation par l’Université du savoir médical assure alors sa professionnalisation en la réduisant à sa seule dimension théorique. Le savoir alchimique au contraire, du fait de sa marginalisation institutionnelle, a conservé le lien entre théorie et pratique, ce qui le conduisit, au XVIIe siècle, à s’opposer aux pouvoirs de la médecine traditionnelle, et cela d’autant plus que derrière la figure de l’alchimiste émergeait peu à peu le profil du professeur de chimie. Surgit alors une autre conception de la profession médicale, qui privilégie l’utilité sociale à la reconnaissance universitaire. Pendant quelque temps, les médecins-alchimistes apparurent comme les véritables professionnels de la médecine.
Mots-clefs : alchimie, médecine, chimie, université, Moyen-âge, XVIIe sc.

Abstract : The comparative study of medicine and alchemy in the middle age shows how the conjunction of a theoretical knowledge and an art made a profession a craft. But the monoploization by universities of the medical knowledge limited it to its theortical dimension. On the contrary, the alchemical knowledge, as a result of its institutional marginalization, has not severed the link between theory and practice. So, during the XVIIth century, it opposed the powers of traditional medicine, meanwhile the teacher of chemistry appeared just beneath the figure of the alchemist. Then another idea of medical profession emerged, which gave greater importance to social usefulness more than to university recognition. For a while, alchemist-physicians appeared as being real professionnals of medicine.
Keywords : alchemy, medicine, chemistry, university, middle age, XVIIth century.

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 1994 N°13 (17-42)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0