LOISON Marc « Les apprentissages à l’école maternelle, entre structuration du temps vécu et évocation du passé » - Spirale 36 (2005)

Lire l’article

Résumé : Les récents programmes de 2002, à propos du domaine d’activités relatif à la découverte du monde, recommandent aux enseignants de l’école maternelle d’utiliser le patrimoine. Pourtant on constate de leur part un relatif désintérêt pour les situations d’apprentissage prenant en compte les objets ou les réalités du passé au profit d’activités plus classiques d’organisation du temps vécu de l’élève. Si cet article s’interroge sur les raisons de ce désintérêt, il tente par ailleurs de vérifier si l’utilisation du patrimoine et la consti-tution du capital historique qui en découle favorisent les apprentissages à l’école maternelle.
Mots-clefs : Temps vécu, évocation du passé, capital historique, patrimoine, apprentissages.

Abstract : The new 2002 curriculum, in the field of activity designed as « discovery of the world » recommends nursery school teachers to use our historical heritage. Yet one notes, on their part, a certain lack of interest for the educational environments implying the use of objects or facts linked to our past, and prefer focussing on more classical activities of organization of the time lived by the children. If this article questions the reasons of this neglect, it is also an attempt to check whether the use of our heritage and thus the constitution of a historical capital by the children is relevent to the acquisition of further knowledge and skills at nursery school level
Keywords : Time lived, evocation of the past, historical capital, heritage, learning,

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 2005 N° 36 (109-121)

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0