CELLIER Hervé "Violences en milieu scolaire : postures victimaires, idéalités et formation" - Spirale 37 (2006)

Lire l’article

Résumé : Le double mouvement constitué par un besoin de sécurité collectif légitime et une réponse politique sécuritaire exclusive, construit ce que nous nommons des postures victimaires. Elles ont de particulier qu’elles réduisent la palette des traitements applicables aux situations violentes. Ce sont les réponses propres à la victime : la fuite, la soumission ou la réaction violente. Conséquemment, elles exposent les enseignants et les élèves à la peur réciproque. En miroir, le duel mortifère n’offre plus d’alternative. C’est pourtant bien par l’acquisition de compétences relationnelles, dans des dispositifs d’accompagnement d’équipes, que les enseignants acquièrent la maîtrise des situations violentes.
Mots-clés : Andragogie, peur réciproque, postures victimaires, sécurité collective, situations violentes.

Abstract : The double impulse created by a legitimate need for collective security and the political response of an exclusive security leads to what we call victim postures. This has the effect of reducing the range of methods for dealing with violent situations to those that are specific to the victim : escape, submission or violent reaction. This, in turn, has the result of exposing teachers and pupils to mutual fear. Like a mirror reflection, this lethal duel offers no solution anymore. It is however through the acquisition of relationship skills with the support of accompanying teams that teachers will learn to master violent situations.
Keywords : Collective security, continuing education, mutual fear, victim postures- violent situations.

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 2006 N° 37 (137-147)

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0