Accueil > Articles téléchargeables > PAYET Jean-Paul « Violence à l’école : un regard ethnographique sur l’école (...)

PAYET Jean-Paul « Violence à l’école : un regard ethnographique sur l’école défavorisée à Tunis » - Spirale 37 (2006)

janvier 2006, par administrateur

Lire l’article

Résumé : Cet article propose une analyse de la violence dans les établissements secondaires de zones défavorisées du Grand Tunis, sur la base d’une enquête ethnographique. Dans un premier temps, les différentes formes de violence à l’œuvre dans ces établissements font l’objet d’une typologie. La violence s’exerce tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de l’espace scolaire et leurs auteurs peuvent être étrangers ou membres de la communauté scolaire. Au-delà de ces distinctions, l’analyse souligne dans un second temps l’importance d’une violence symbolique de l’institution scolaire, la faiblesse du principe de justice scolaire, l’absence d’une action collective et le burn-out du personnel scolaire. Enfin, l’article s’interroge sur la spécificité de la violence à l’école dans le contexte tunisien. Si certaines caractéristiques du phénomène sont typiques d’un système massifié d’enseignement, d’autres traits sont imputables plus profondément à une carence démocratique de la société tunisienne.
Mots-clés : Violence, école, Tunisie, zones urbaines défavorisées, ethnographie.

Abstract : This article proposes an analysis of violence in the secondary schools of underprivileged areas of Tunis, on the basis of an ethnographic investigation. At first, the various forms of violence in these schools are the subject of a typography. Violence is exerted so much outside or inside school space and their authors can be foreign or members of the school community. Beyond these distinctions, the analysis underlines in a second time the importance of symbolic violence of the school institution, the weakness of the principle of scholastic justice, the absence of a collective action and the burn-out of the school staff. Finally, the article wonders about the peculiarity of school violence in Tunisian context. If some characteristics of the phenomenon are typical of a massified education system, other features are ascribable more deeply with a democratic deficiency of the Tunisian society.
Key words : Violence, school, Tunisia, underprivileged urban areas, ethnography.

PAYET Jean-Paul « Violence à l’école : un regard ethnographique sur l’école défavorisée à Tunis » - Spirale 37 (2006)

Lire l’article

Résumé : Cet article propose une analyse de la violence dans les établissements secondaires de zones défavorisées du Grand Tunis, sur la base d’une enquête ethnographique. Dans un premier temps, les différentes formes de violence à l’œuvre dans ces établissements font l’objet d’une typologie. La violence s’exerce tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de l’espace scolaire et leurs auteurs peuvent être étrangers ou membres de la communauté scolaire. Au-delà de ces distinctions, l’analyse souligne dans un second temps l’importance d’une violence symbolique de l’institution scolaire, la faiblesse du principe de justice scolaire, l’absence d’une action collective et le burn-out du personnel scolaire. Enfin, l’article s’interroge sur la spécificité de la violence à l’école dans le contexte tunisien. Si certaines caractéristiques du phénomène sont typiques d’un système massifié d’enseignement, d’autres traits sont imputables plus profondément à une carence démocratique de la société tunisienne.
Mots-clés : Violence, école, Tunisie, zones urbaines défavorisées, ethnographie.

Abstract : This article proposes an analysis of violence in the secondary schools of underprivileged areas of Tunis, on the basis of an ethnographic investigation. At first, the various forms of violence in these schools are the subject of a typography. Violence is exerted so much outside or inside school space and their authors can be foreign or members of the school community. Beyond these distinctions, the analysis underlines in a second time the importance of symbolic violence of the school institution, the weakness of the principle of scholastic justice, the absence of a collective action and the burn-out of the school staff. Finally, the article wonders about the peculiarity of school violence in Tunisian context. If some characteristics of the phenomenon are typical of a massified education system, other features are ascribable more deeply with a democratic deficiency of the Tunisian society.
Key words : Violence, school, Tunisia, underprivileged urban areas, ethnography.

titre documents joints

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0