Accueil > Articles téléchargeables > DESCHARLES Dominique « Une aide à la compréhension des problèmes soustractifs (...)

DESCHARLES Dominique « Une aide à la compréhension des problèmes soustractifs » (Spirale 1 - 1988)

1996, par administrateur

Lire l’article

L’activité mathématique, à l’école primaire, n’a pas pour seule fin la maîtrise des techniques opératoires, mais avant tout la résolution de problèmes. On constate parfois que des enfants dominant bien les mécanismes des opérations, se trouvent en échec devant des problèmes. Ces problèmes ont souvent des caractéristiques précises :
- description d’une situation,
- formulation d’une question (nécessitant un calcul),
- succession d’autres questions induisant l’ordre de résolution.

On peut invoquer plusieurs causes aux échecs rencontrés par les enfants : difficultés pour lire l’énoncé, difficultés face au « sens des opérations », absence d’apprentissage.
De plus, la réussite peut être déterminée par des verbes inducteurs (gagner, perdre...). Enfin la répétition, au cours de l’apprentissage, d’une même situation mais avec des « habillages différents » favorise la résolution. Il s’agit alors pour l’enfant de reconnaître la situation pour laquelle il a mémorisé une procédure de résolution. Il faut donc éviter le problème type.
En fait, qu’est-ce qu’un problème ? On trouve dans Ermel , cette définition : « Il y a problème dès qu’il y a réellement quelque chose à chercher que ce soit au niveau des données ou du traitement et qu’il n’est pas possible de mettre en jeu la mémoire seule ».
Cet article s’intéressera tout particulièrement aux problèmes soustractifs. On rappellera tout d’abord la classification des problèmes de type additif élaborée par Gérard Vergnaud et les difficultés qu’ils suscitent chez les enfants. On présentera ensuite une démarche d’apprentissage d’aide à la compréhension des problèmes soustractifs. Cette démarche sera illustrée par des exemples de séquences vécues dans les classes. On verra que dans cet enseignement, l’interaction élève-élève joue un rôle déterminant qui permet à l’enfant de progresser.

Voir le sommaire de Spirale 1

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0