TESSIER Gisèle « Lire un album humoristique, quelle histoire ! » (Spirale 1 - 1988)

Lire l’article

On fait ici l’hypothèse que, chez les enfants, l’humour s’apprend, s’éduque et peut-être s’enseigne. L’un des vecteurs privilégiés de cette éducation se constituerait à partir des tout premiers albums drôles dont la littérature de jeunesse est aujourd’hui très riche ; les enfants en disposent dans leur famille et/ou, selon le cas, dans des situations scolaires.
On souhaite mettre en lumière quelques-unes des stratégies plus ou moins employées par l’adulte pour transmettre au tout petit enfant un contenu ludique et construire ainsi, peut-être, des bases élémentaires à sa compréhension du drôle, à travers la découverte d’un album humoristique.

Voir le sommaire de Spirale 1

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0