BESCOND Louis "Protagoras et Platon. Aux origines de la réflexion sur le civisme" - Spirale 7 (1992)

Platon n’a cessé, on le sait, de polémiquer tout au long de son œuvre contre les sophistes, en leur reprochant, notamment, les déviations auxquelles ces derniers aboutissaient en diffusant par la rhétorique une conception dévoyée du civisme.
L’un des maîtres de la sophistique, Protagoras, occupe pourtant dans l’œuvre de Platon une place à part. Platon lui attribue en effet une réflexion authentique sur les fondements des devoirs sociaux et politiques des citoyens. Nous dirons ici la ligne directrice des passages du dialogue (titré justement Protagoras) où Platon rend compte de la position du sophiste sur la question de la justification du civisme.

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0