VIAL Michel "La recherche en sciences de l’éducation et la santé" - Spirale 25 (2000)

Lire l’article

 Résumé :  La recherche dans la Santé ne peut se penser seulement dans le pôle épidémiologique, mais peut se penser au sein des sciences de l’éducation comme une relation éducative dans le terrain de la Santé. Si les SdE n’ont pas prétention à couvrir l’ensemble des problématiques de recherche sur ce terrain, elles apportent plusieurs lectures possibles sur les pratiques de Santé. Alors la recherche dans la Santé n’est pas faite seulement par le personnel de la santé, elle n’est pas non plus faite d’abord pour ces professionnels, mais pour la communauté scientifique. Sinon, on risque de s’enfermer dans l’invention d’une discipline « santé » ou confondre « faire une étude » avec « faire une recherche ». Tout dépend de la conception de l’éducation que l’on a. Les emplois courants de l’adjectif « clinique » pose bien l’ensemble de ces problèmes. La méthode clinique peut se prêter à deux projets de recherches opposés : la praxéologie pour la rationalisation des pratiques qui fait de la clinique une variante de l’expérimental ou la mise à jour d’une clinique comme méthode à part entière qui s’ancre dans une autre vision du monde, dans une autre philosophie que celle de la nature humaine, de l’En soi. Sans oublier qu’aucune pratique professionnelle n’est réductible à ce qu’en peut dire une discipline de recherche.
 Mots clés :  recherche - santé - méthodologie - clinique - apprentissage - projet.

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 2000 N° 25 (121-143)

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0