Accueil > Numéros parus : sommaires et résumés (* = numéro épuisé) > Pratiques de philosophie et enseignement moral et civique à l’école primaire : (...) > Résumés 62 > Jérôme HUBINONT « Enseigner la philosophie dans un cadre institutionnel (...)

Jérôme HUBINONT « Enseigner la philosophie dans un cadre institutionnel déterminé par un système normatif » (Spirale 62 - 2018)

mardi 1er juillet 2008, par administrateur

Résumé : L’enseignement de la philosophie en Belgique a subi d’importantes modifications ces dernières années. Celui-ci se cherche en matière de neutralité. Cette mutation offre une occasion rare de se pencher sur la relation presque toujours conflictuelle entre la philosophie, en tant que remise en question perpétuelle, émancipatrice et les institutions, comme force conservatrice et contraignante. En quoi cette opposition est-elle un obstacle à la formation philosophique ? Peut-on se servir de l’expérience des philosophes passés, puisant dans l’histoire de la philosophie un remède à ses propres maux ?
Mots-clefs : Philosophie, citoyenneté, enseignement, apprentissage, forme scolaire, cadre institutionnel, conflit de loyauté.

Abstract : The teaching of philosophy in Belgium has undergone significant changes in recent years. This mutation offers a rare opportunity to address the almost always conflictual relationship between philosophy, as a perpetual emancipatory questioning and institutions, as a conservative and constraining force. How is this opposition an obstacle to philosophical class ? Can we use the experience of past philosophers, drawing from the history of philosophy a cure for his own illness ?
Keywords : philosophy, citizenship, teaching, learning, academic form, institutional framework, loyalty conflict.

Spirale - Revue de Recherches en Éducation – 2018 N° 62 (15-24)

Jérôme HUBINONT « Enseigner la philosophie dans un cadre institutionnel déterminé par un système normatif » (Spirale 62 - 2018)

Résumé : L’enseignement de la philosophie en Belgique a subi d’importantes modifications ces dernières années. Celui-ci se cherche en matière de neutralité. Cette mutation offre une occasion rare de se pencher sur la relation presque toujours conflictuelle entre la philosophie, en tant que remise en question perpétuelle, émancipatrice et les institutions, comme force conservatrice et contraignante. En quoi cette opposition est-elle un obstacle à la formation philosophique ? Peut-on se servir de l’expérience des philosophes passés, puisant dans l’histoire de la philosophie un remède à ses propres maux ?
Mots-clefs : Philosophie, citoyenneté, enseignement, apprentissage, forme scolaire, cadre institutionnel, conflit de loyauté.

Abstract : The teaching of philosophy in Belgium has undergone significant changes in recent years. This mutation offers a rare opportunity to address the almost always conflictual relationship between philosophy, as a perpetual emancipatory questioning and institutions, as a conservative and constraining force. How is this opposition an obstacle to philosophical class ? Can we use the experience of past philosophers, drawing from the history of philosophy a cure for his own illness ?
Keywords : philosophy, citizenship, teaching, learning, academic form, institutional framework, loyalty conflict.

Spirale - Revue de Recherches en Éducation – 2018 N° 62 (15-24)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0