Accueil > Articles téléchargeables > HOUYEL Christine « Pourquoi le défi-lecture fait-il toujours lire les élèves (...)

HOUYEL Christine « Pourquoi le défi-lecture fait-il toujours lire les élèves ? » – Spirale 10-11 (1993)

jeudi 18 novembre 1993, par administrateur

Lire l’article

De multiples entretiens menés auprès des maîtres et des professeurs
de collège, ainsi que l’observation des jeunes lecteurs, font apparaître
que le défi-lecture fait lire réellement les enfants et les adolescents.
Et ce, dans toutes les classes, quels que soient leur âge et leur
niveau de lecture…
Les enfants ont lu « comme ils n’ont jamais lu », « de manière
soutenue jusqu’au bout », « jusqu’à trois fois chaque livre en classe de
perfectionnement », « du jamais vu », racontent les enseignants étonnés
après une année de défi-lecture. Cette constatation unanime en
même temps que surprenante est d’ailleurs à l’origine de son extension,
comme pratique pédagogique ayant les meilleures chances de
réussite auprès des élèves. A ce jour, aucune étude n’a été réalisée,
montrant de quelle manière se fait l’évolution du comportement du
lecteur pendant un défi-lecture. Pourtant, la multiplicité des exemples
précis de jeunes qui se mettent à lire donnent à penser qu’un changement
réel s’est produit. Quelle alchimie est

HOUYEL Christine « Pourquoi le défi-lecture fait-il toujours lire les élèves ? » – Spirale 10-11 (1993)

Lire l’article

De multiples entretiens menés auprès des maîtres et des professeurs
de collège, ainsi que l’observation des jeunes lecteurs, font apparaître
que le défi-lecture fait lire réellement les enfants et les adolescents.
Et ce, dans toutes les classes, quels que soient leur âge et leur
niveau de lecture…
Les enfants ont lu « comme ils n’ont jamais lu », « de manière
soutenue jusqu’au bout », « jusqu’à trois fois chaque livre en classe de
perfectionnement », « du jamais vu », racontent les enseignants étonnés
après une année de défi-lecture. Cette constatation unanime en
même temps que surprenante est d’ailleurs à l’origine de son extension,
comme pratique pédagogique ayant les meilleures chances de
réussite auprès des élèves. A ce jour, aucune étude n’a été réalisée,
montrant de quelle manière se fait l’évolution du comportement du
lecteur pendant un défi-lecture. Pourtant, la multiplicité des exemples
précis de jeunes qui se mettent à lire donnent à penser qu’un changement
réel s’est produit. Quelle alchimie est

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0