Accueil > Articles téléchargeables > Nicole EVERAERT-DESMEDT « Les albums illustres pour enfants et la (...)

Nicole EVERAERT-DESMEDT « Les albums illustres pour enfants et la structuration narrative » (Spirale 9 - 1993)

Comment choisir dans l’abondante production des albums illustrés pour enfants ? On en voit de toutes les couleurs et de tous les formats… Cependant, les meilleurs sont parfois en noir et blanc, et parfois de petite taille ; parfois aussi ils sont peu bavards : ils laissent parler les images et invitent ainsi l’enfant-lecteur à participer à la construction du récit.
De multiples raisons peuvent guider le choix d’un album : il en existe d’excellents pour toutes les circonstances, pour les divers pro-blèmes psychosociologiques que peuvent rencontrer les enfants, pour tous les types de « leçons de choses ». Nous ne prendrons en considération ici que des albums qui contiennent un récit, et nous ne parlerons guère des contenus informatifs et thématiques de ces albums, mais essentiellement de leur structure narrative, et de leur rôle dans l’apprentissage d’une démarche de lecture. La « démarche de lecture », telle que nous l’entendons, consiste en une expérience esthétique, au cours de laquelle se développent corrélativement les processus cogni-tifs et émotionnels. Bien avant que l’enfant ne puisse déchiffrer l’écriture, certains livres d’images bien connus lui ouvrent les portes de la littérature.

Sommaire

Spirale - Revue de Recherches en Éducation - N° 9