Emmanuel VIRTON « Littérature de jeunesse a l’école. Comme une odeur de soufre ? » (Spirale 9 - 1993)

Lire l’article

S’il est de bon ton de déplorer un hypothétique manque de lecture chez nos élèves, on oublie plus aisément de rappeler que l’accès à la lecture pour tous n’a pas toujours constitué une priorité : l’introduction du roman dans l’univers des enfants, plus particulièrement dans le monde scolaire, est tout à fait neuve. De récentes polémiques largement médiatisées, et la timidité même des enseignants de l’école élémentaire à utiliser le roman en classe, malgré l’actuel foisonnement des titres, laissent supposer que les réticences sont encore vives et demandent à être élucidées.

Voir le sommaire de Spirale 9 « Littérature enfantine/de jeunesse » </font

Spirale - Revue de Recherches en Éducation - N° 9