Philippe BARYGA

"Comprendre une œuvre d’art

L’expertise des élèves et ses présupposés esthétiques"

(Spirale 56)

Résumé : Des situations pédagogiques, en classe ou au musée, montrent comment l’élève peut faire preuve de compétence à aborder une œuvre d’art, ceci sans être du tout spécialiste. Cette constatation pousse à s’interroger sur ce que signifie « comprendre » une œuvre, comment s’articulent, à propos d’œuvres d’art, raisonnement, affect et action. Ces considérations pédagogiques entretiennent un lien étroit avec une lecture critique de l’his-toire de l’art. En nous appuyant sur des réflexions de philosophes, d’historiens de l’art, mais aussi des écrits d’artistes, nous analysons en termes de « décolonisation » l’enjeu de la déconstruction des certitudes historiques qu’a entrepris le milieu de l’art autour de Jean-Hubert Martin.
Mots-clés : didactique, socioconstructivisme, histoire des arts, révision, fiction, anachronisme, post-histoire, post-colonialisme, situation dialogique.

Abstract : Educational situations, taking place in classroms or in museums, show how skilled can a pupil be at talking about an artwork, without being an art specialist. This leads to question what exactly means « understanding » a work of art, as a complex linking up of reasoning, emotion and action. These educational considerations are closely linked to a critical point of view on art history. Grounded on philosophical and art historical references, and also on artists writings, the author analyses in terms of decolonization the deconstruction of historical certainties, as undertook by the world of art around the figure of Jean-Hubert Martin.
Keywords : didactic, constructivism, art history, revising, fiction, anachronism, post-history, post-colonialism, dialectical situation.

Spirale – Revue de Recherches en Éducation – 2015 N° 56 (97-106)

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0