Élisabeth BAUTIER « Quand la complexité des supports d’apprentissage fait obstacle à la compréhension de tous les élèves » (Spirale 55)

Résumé : La problématique de recherche que nous développons ici est celle des inégalités sociales des élèves placés dans le contexte actuel de la confrontation aux exi-gences d’une littératie étendue, plus spécifiquement d’une littératie scolaire, c’est-à-dire ici d’une littératie liée au traitement de documents complexes visant la construction de savoirs. Nous souhaitons avoir mis en évidence l’intérêt du cadre théorique élaboré par Basil Bernstein et du caractère heuristique de ses concepts, en particulier celui des significations uni-versalistes et particularistes, quand il s’agit de comprendre et de décrire ces inégalités.
Mots-clefs : inégalités scolaires, supports de travail, textes composites, significa-tion.

Abstract : This paper examines the problem of social inequality among students from the point of view of extended literacy, focusing specifically on school literacy – in other words, literacy related to the understanding of complex material used to promote knowledge construction. The aim is to demonstrate the value of the theoretical framework developed by Basil Bernstein and the heuristic value of Bernstein’s core concepts (and in particular the concepts of universalistic and particularistic meanings) for understanding and describing inequalities in learning.
Keywords : school inequalities, working media, heterogeneous texts, signification.

Spirale – Revue de Recherches en Éducation – 2015 N° 55 (11-20)

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0