SALVIAT Béatrice "Faire bouger, au collège, les lignes curriculaires en science" - Spirale 52 (2013)

Résumé : De manière générale, les innovations en milieu scolaire n’atteignent que très rarement le cœur constitué par les cours habituels et restent le plus souvent à la périphérie du système scolaire (Cros 2001b). Échappant à cette règle tacite du système éducatif français, l’enseignement intégré de science et technologie (EIST) est parvenu à se substituer localement aux enseignements traditionnels (MEN 2011). Selon une récente évaluation (Benhaim-Grosse 2011) les professeurs ayant pratiqué l’EIST approuvent le bien-fondé pédagogique de ce dispositif interdisciplinaire qui valorise les démarches d’investigation, stimule l’intuition des élèves, développe leur imagination et donne du sens aux apprentissages. En y transférant des pratiques qu’ils se sont appropriées dans l’EIST, les professeurs ont le sentiment d’améliorer leur propre enseignement disciplinaire. Ils le rendent notamment plus créatif. Nous avons cherché à identifier les conditions qui ont permis de faire bouger des lignes institutionnelles habituellement figées (horaires, disciplines, programmes), pour conduire à des innovations en interdisciplinarité, ouvertes aux démarches d’investigation et mobilisant divers univers professionnels de l’éducation nationale, de la recherche scientifique et du monde de l’entreprise. Les données recueillies au cours « d’entretiens », observations de classes, visites de collèges entre 2006 et 2012 sont mises en relation avec des textes programmatiques et des rapports de recherche dans le but de préciser le référent théorique et les modalités pratiques qui érigent l’EIST au rang de « prototype curriculaire expérimental collaboratif » à la fois top down et bottom up.
Mots-clefs : enseignement intégré de science et technologie (EIST), démarche d’investigation, interdisciplinarité, innovation.

Abstract : Usually, the innovations in school reach very rarely the heart constituted by the usual courses and stay mostly in the periphery of the school system (Cros 2001b). However the Integrated Science and Technology Teaching (ISTT) touched exactly this heart considered as inviolable. We identified the conditions to make move institutional lines (schedules, disciplines, programs) usually frozen, to overcome numerous obstacles and innovate in connection with people coming from diverse professional universes : educators, scientists and entrepreneurs inclined to collaborate. According to a recent evaluation (Benhaim-Grosse 2011) the teachers having practised the ISTT approve the legitimacy of this interdisciplinary teaching which values the habilities for investigation, stimulates the intuition of the pupils, develops their imagination and gives meaning to the learning. By transferring their ISTT practices, the professors have the feeling to improve their own disciplinary teaching. They teach more creatively. The data collected through interviews and classroom observations between 2006 and 2012 are related with programmatic texts and research reports in order to clarify the theoretical background and the main practical aspects of a « curricular collaborative experimental prototype » both top down and bottom up.
Keywords : Integrated science and technology teaching, inquiry, interdisciplinarity, innovation.

Spirale – Revue de Recherches en Éducation – 2013 N° 52 (35-50)

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0