Accueil > Articles téléchargeables > ERLICH Valérie et LUCCIARDI Jacques « Le rapport à l’écrit des étudiants de (...)

ERLICH Valérie et LUCCIARDI Jacques « Le rapport à l’écrit des étudiants de première année d’université. Analyse de notes de cours magistral et de copies d’examen » - Spirale 33 (2004)

Lire l’article

Résumé : Cet article s’intéresse au rapport à l’écrit des étudiants de première année de DEUG à l’université et s’inscrit dans une sociologie des savoirs étudiants. Il analyse les procédés d’écriture que les étudiants mettent en œuvre lors de la prise de notes en cours magistral et lors de dissertations rédigées en situation d’examen. Ces procédés permettent de repérer des usages différenciés de l’écrit impliquant la plus ou moins bonne maîtrise des codes d’écriture et de syntaxe, de la circulation du sens mais aussi de la culture scolaire « savante » et disciplinaire. Ils sont une des composantes de la réussite et de l’échec universitaire en première année de sociologie.
Mots-clés : étudiant, supérieur premier cycle, sociologie, rapport à l’écrit, activités d’écriture, réussite.

Abstract : This article deals with the approach that first year DEUG student’s adopt to writing at the university, and falls within the field of the sociology of student’s knowledge. It analyses the mode of writing adopted by students when taking master class notes and during sitting exams. This method will make it possible to identify different forms of writing involving a more or less masterly use of the code of writing and syntax, an ability to convey meaning and also a good general cultural background. These factors represent some of the elements upon which success and failure in the first year of sociology depends.

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 2004 N°33 (113-126)

Sommaire complet

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0